Ordonnances COVID-19

Mise à jour du 06.03.2021

Cette page a pour but de rassembler de manière sommaire les restrictions liées à la crise Covid qui nous concernent en tant que structures de production.

Elle n’est en aucun cas exhaustive et nous sommes à disposition pour compléter selon vos demandes/questions.

Ce recensement a été établi sur la base des informations à notre disposition et n’a pas de valeur officielle. Il est recommandé de s’informer auprès des instances mentionnées lors de vos demandes.

Nous tenterons aussi de mettre ces informations à jour au fil de l’évolution des mesures annoncées.

Courage à toutes et à tous !

Les Compagnies Vaudoises


Conditions de travail pour les professions de la culture

Mesures de l’ordonnance COVID-19 Situation particulière

Face à la situation sanitaire, des mesures restrictives sont entrées en vigueur en Suisse le 11 décembre 2020.

Le 13 janvier 2021, le Conseil fédéral a renforcé et prolongé les mesures du 18 janvier et au minimum jusqu’au 28 février.

Le 17 février, le CF a annoncé un allégement des mesures dès le 1er mars 2021, mais il ne concerne pas directement les arts vivants ; les théâtres et salles de concerts restent pour l’heure fermés.

Les décisions et mesures prises par le Conseil fédéral s’appliquent à l’ensemble du pays. Les cantons ont la possibilité d’édicter des règles plus sévères, mais ne peuvent pas éviter d’appliquer les décisions fédérales, sauf si le Conseil Fédéral lui-même prévoit des exceptions.

Les choses changent régulièrement et nous avons toutes et tous du mal à suivre, voici à ce jour les mesures à mettre en place :

Au niveau de l’ordonnance fédérale

Ordonnance Covid-19 Mesures particulières : Texte de l’ordonnance régulièrement mis à jour par la Confédération

FAQ de la Confédération à consulter ici

Les manifestations dans l’espace public sont-elles encore possibles ?

Les manifestations sont interdites. Cette interdiction concerne toutes les manifestations sportives, culturelles et autres. Il y a toutefois des exceptions, notamment pour les assemblées des parlements cantonaux et des communes, ou pour les funérailles. Une exception est aussi faite pour les manifestations sportives et culturelles relevant du domaine professionnel, mais sans public (qui sont retransmises à la télévision, par ex.)

Les représentations de théâtre et de danse sont-elles autorisées ?

En principe, ces représentations sont interdites. Seules sont admises les représentations de troupes ou d’orchestres professionnels ayant lieu sans public, par exemple pour une retransmission en direct à la télévision.

Reste autorisée l’utilisation des installations et des établissements des domaines de la culture et du sport pour les activités des enfants et des jeunes de moins de 20 ans.

Les répétitions d’un groupe de théâtre ou d’une fanfare de guggenmusik sont-elles permises dehors dans la forêt ?

Oui, ces activités sont autorisées jusqu’à 15 personnes, avec port du masque et respect des distances. Par contre, les représentations théâtrales avec du public, les visites guidées de villes ou les concerts en plein air ne sont pas autorisés. Toutes ces activités sont considérées comme des manifestations publiques et demeurent interdites.

Exceptions réglées par les cantons

Ce n’est plus le cas pour le canton de Vaud depuis le 3 janvier 2021. Désormais, l’ordonnance fédérale est appliquée totalement.

Informations sur les plans de protection

Les employeurs ne sont pas obligés d’élaborer et de mettre en œuvre un plan de protection si leur établissement n’est pas accessible au public. Ils sont cependant tenus de garantir la protection de leurs employées et employés conformément à l’ordonnance.

En d’autres termes, les employeurs doivent veiller à ce que le personnel puisse respecter les recommandations en matière d’hygiène et de distance. À noter que tout le personnel doit porter un masque à l’intérieur.

Les employeurs doivent également prendre d’autres mesures, conformément au principe STOP (substitution, mesures techniques, mesures organisationnelles, équipement de sécurité personnel). Font notamment partie de ces mesures la séparation physique, la séparation des équipes ou le port du masque dans les zones extérieures ou dans les véhicules.

De plus amples informations sont disponibles sur le site Internet du SECO

Voyages professionnels

Sont exemptées de quarantaine les personnes qui voyagent en zone à risque ou qui viennent en Suisse pour un motif impérieux, sans ajournement possible, répétitif ou non, pour raisons professionnelles aux conditions suivantes :

  • présentation d’une attestation de l’employeur en cas de contrôle
  • présentation d’une déclaration attestant le respect d’un plan de protection en cas de contrôle pour les personnes revenant en Suisse après un séjour dans un Etat ou une zone à risque

Aucune demande d’exemption n’est nécessaire. Toutefois, ces personnes peuvent obtenir un document constatant que les conditions d’octroi de la dérogation sont remplies en complétant le formulaire suivant : https://prestations.vd.ch/pub/101253/

Au niveau du Canton de Vaud (message du SERAC)

Information disponible régulièrement mise à jour : https://www.vd.ch/toutes-les-actualites/hotline-et-informations-sur-le-coronavirus/faq-destinee-au-secteur-culturel-vaudois-covid-19/

 1.        Les musées, les lieux d’exposition, les espaces clos des parcs botaniques, les théâtres, les cinémas et les salles de concerts/spectacles sont fermés.

2.        Les répétitions dans le domaine culturel professionnel restent autorisées, sans limite de nombre, pour autant que les personnes soient des professionnel.le.s impliqué.e.s dans le projet. Sauf pour le chant, pour lequel l’art. 6f, al. 3 de l’ordonnance s’applique.

3.        Les cinémas et théâtres sont accessibles pour des représentations données aux classes d’école visées par l’article 6d, alinéa 1 lettre a dans le cadre de leurs cours.

4.        Par « activités sportives et culturelles [qui] restent autorisées pour les jeunes de moins de 16 ans », l’on vise spécifiquement celles exercées par les jeunes eux-mêmes au sens de l’art. 6f al. 2, soit sans restriction particulière pour les moins de 16 ans et avec des restrictions pour les plus de 16 ans dans le domaine non professionnel, et non pas les représentations de cinéma et de théâtre qui sont considérées comme des manifestations, donc interdites au sens de l’art. 6 et sans exception pour les écoles.

5.        Les musées et les salles de lecture des bibliothèques sont ouvertes depuis le 1er mars.

Le Bureau des manifestations du Canton de Vaud reste à la disposition des organisateurs culturels au 021 644 84 36 pour toute question pratique ou technique en lien avec les nouvelles mesures.

J’organise des activités culturelles dans le domaine professionnel

Sont autorisées :

  • les répétitions et représentations de professionnel.le.s d’au sans limite de nombre et sans public (retransmissions), les participant.e.s doivent tou.te.s être des professionnel.le.s et les présences réduites au strict minimum.

Un plan de protection doit avoir été établi, ce dernier doit prévoir des mesures spécifiques si l’événement implique des chanteur.euse.s.

Est interdite:

  • l’organisation de représentations, même sans public, impliquant des chœurs

Le port du masque*, le respect des distances et des normes d’hygiène sont obligatoires. Chaque personne doit disposer d’un espace d’au moins 4m2 (15m2 en cas d’activité physique importante ou que les personnes quittent la place qui leur est attribuée). Le local doit par ailleurs disposer d’une aération efficace. L’organisateur.trice doit tenir une liste exhaustive des participant.e.s comprenant au moins nom, prénom et n° de téléphone. Cette liste doit en tout temps être tenue à disposition des autorités sanitaires.

L’organisation de répétitions impliquant des chanteur.euse.s (chœurs ou solistes) n’est admise que si le plan de protection prévoit des mesures de protection spécifiques.

Pour qui et où le port du masque est-il obligatoire ?

Le port du masque est obligatoire pour toutes les personnes de plus de 12 ans dans tous les espaces clos et extérieurs accessibles au public, les lieux de travail (sauf lorsque les règles des distances peuvent être observées) et les véhicules professionnels si occupés par plus d’une personne. Sont exemptés les enfants de moins de 12 ans ainsi que les personnes ne pouvant en porter pour raisons médicales